La Compagnie Prestige Immobilier CPI Promoteur immobilier

La Compagnie Prestige Immobilier CPI Promoteur immobilier

Utilisant son énorme potentiel  dans le foncier avec ses terres bien sélectionnées, la CPI est en train de développer son DAS Promotion immobilière. Forte de son expertise dans la construction de dizaines et de dizaines de villas individuelles, avec, à la clef, une grande satisfaction de ses clients, la CPI, qui a une forte connaissance des besoins des populations, a lancé un vaste Programme Immobilier Quinquennal pour dix mille (10 000) logements dans la zone péri urbaine, prédilection des populations et dans la zone urbaine.

Utilisant son énorme potentiel  dans le foncier avec ses terres bien sélectionnées, la CPI est en train de développer son DAS Promotion immobilière. Forte de son expertise dans la construction de dizaines et de dizaines de villas individuelles, avec, à la clef, une grande satisfaction de ses clients, la CPI, qui a une forte connaissance des besoins des populations, a lancé un vaste Programme Immobilier Quinquennal pour dix mille (10 000) logements dans la zone péri urbaine, prédilection des populations et dans la zone urbaine.

Il s’agit, des localités suivantes :

Keur Massar – Tivaoune Peulh – Diamniadio – Sangalkam – Bambilor – Niakhirate – Niakoulrap – Toubab Dialaw – Thieo Bayakh – Lac-Rose – Bargny – Dogar – Keur Moussa -Mbourouk – Sebikhotane -Sendou – Noflaye – Popenguine – Sindia – Niague – Diass – Bentegne Keur Ndiaye Lô

Niakhirate

Niakoulrap

Toubab Dialaw

Thieo Bayakh

Lac-Rose

Bargny

Dogar

Keur-Moussa

Mbourouk

Sebikhotane

Sendou

Noflaye

Popenguine

Sindia

Niague DIASS BENTEGNE

Keur NDIAYE LO

Les sites choisis pour le programme quinquennal sont faits par des spécialistes qui ont sélectionné les zones avec une capacité portante élevée (bon sol).

Les sites choisis pour le programme quinquennal sont faits par des spécialistes qui ont sélectionné les zones avec une capacité portante élevée (bon sol).

Les structures des bâtiments sont bien dimensionnées avec des calculs de précision et d’optimisation ; Les matériaux sont bien sélectionnés.

Les sites choisis pour le programme quinquennal sont faits par des spécialistes qui ont sélectionné les zones avec une capacité portante élevée (bon sol).

Les logements sont de type moyen standing, avec de grandes chambres bien aérées, ventilation naturelle, une lumière contrôlée, avec des apports de lumière naturelle dans les pièces.

Les structures des bâtiments sont bien dimensionnées avec des calculs de précision et d’optimisation ; Les matériaux sont bien sélectionnés.

Les logements sont construits selon les standards internationaux donc dans les règles de l’art avec une grande rigueur dans l’exécution (respect des plans BA, dosages à 350 pour nos semelles et poteaux, respect des délais).

A la sortie, des logements de qualité, sécurisés, aérés, bonne luminosité, avec de bonnes finitions.

Nos équipes

 – Architectes (conception/exécution),

 – Ingénieurs

 – Bureaux d’études,

 – Bureaux de contrôle,

 – Compagnie d’assurance pour la garantie décennale.

Cinq grosses innovations

Cinq grosses innovations

  1.  La réalisation de Bâtiments durables dont le processus de conception fait l’objet d’une démarche calée sur celle de l’éco conception, une grande première au Sénégal. En intégrant le bâtiment dans son environnement, la CPI apporte une architecture bioclimatique (orientation, compacité, gestion passive des contraintes climatiques) en prenant en compte les enjeux architecturaux, la gestion des eaux de pluies, amélioration des liaisons douces, prises en compte des caractéristiques du site.
  2. une grande production simultanée, en série, de bâtiments dans divers sites de la région de Dakar pour participer à la résorption du déficit en logement au Sénégal
  3. la location-vente souhaitée fortement par les demandeurs de logements sur une période ne dépassant pas les cinq ans.
  4.  CPI est à l’Ecoute des clients pour une personnalisation de l’architecture intérieure.
  5. votre Chantier pas à pas» un suivi en ligne de l’évolution du chantier avec un nouveau système de suivi à distance de la construction à travers des envois et appels vidéo.
  1.  La réalisation de Bâtiments durables dont le processus de conception fait l’objet d’une démarche calée sur celle de l’éco conception, une grande première au Sénégal. En intégrant le bâtiment dans son environnement, la CPI apporte une architecture bioclimatique (orientation, compacité, gestion passive des contraintes climatiques) en prenant en compte les enjeux architecturaux, la gestion des eaux de pluies, amélioration des liaisons douces, prises en compte des caractéristiques du site.
  2. une grande production simultanée, en série, de bâtiments dans divers sites de la région de Dakar pour participer à la résorption du déficit en logement au Sénégal
  3. la location-vente souhaitée fortement par les demandeurs de logements sur une période ne dépassant pas les cinq ans.
  4.  CPI est à l’Ecoute des clients pour une personnalisation de l’architecture intérieure.
  5. votre Chantier pas à pas» un suivi en ligne de l’évolution du chantier avec un nouveau système de suivi à distance de la construction à travers des envois et appels vidéo.

La Compagnie Prestige Immobilier CPI Promoteur foncier

La Compagnie Prestige Immobilier CPI-Sarl, dans sa nouvelle vision stratégique de développement, a décidé depuis une dizaine d’années de se concentrer, en priorité, sur le marché de commercialisation de programmes fonciers et immobiliers en zone péri-urbaine sans pour autant délaisser les domaines d’activités stratégiques que sont : la Location- Gérance, l’Intermédiation, et l’Assistance Domaniale et Foncière.

Cette option se justifie par le fort taux de croissance de la demande de logements sociaux et la rentabilité inhérente à ce type d’activités. En effet, Dakar étant une presqu’île avec une possibilité d’expansion limitée, les populations ciblent la zone périurbaine qui s’étend de Mbao à Thiès. Ce que nous appelons Axe Diamniadio-Diass cette Zone périurbaine couvre les localités suivantes :

Cette option se justifie par le fort taux de croissance de la demande de logements sociaux et la rentabilité inhérente à ce type d’activités. En effet, Dakar étant une presqu’île avec une possibilité d’expansion limitée, les populations ciblent la zone périurbaine qui s’étend de Mbao à Thiès. Ce que nous appelons Axe Diamniadio-Diass cette Zone périurbaine couvre les localités suivantes :

Keur Massar

Keur Massar

Tivaoune Peulh

Tivaoune Peulh

Diamniadio

Diamniadio

Sangalkam

Sangalkam

Bambilor

Bambilor

Ndiakhirate

Ndiakhirate

Niakhourape

Niakhourape

Toubab Dialaw

Toubab Dialaw

Bayakh

Bayakh

Lac-Rose

Lac-Rose

Mbao

Gorom

Keur-Mousseu

Poute

Sebikhotane

Rufisque

Kounoune

Nguékhokh

Noflaye

Niague

Ngaparou

Dene

Malicounda

Km 50

Keur Guilaye

Yenn

Thiès

Mbour

Diass

Sindia

Le transfert de l’aéroport international de Dakar vers DIASS et l’ouverture du tronçon Keur Massar – Diamniadio de l’autoroute à péage constituent, pour les populations, de nouvelles opportunités de se loger en dehors de Dakar. La CPI-Sarl compte saisir ces opportunités et anticiper sur la demande imminente de terrains et/ou de logements sociaux émanant d’une part, des jeunes qui entrent dans la vie active au niveau des administrations et du secteur privé formel comme informel.

Le transfert de l’aéroport international de Dakar vers DIASS et l’ouverture du tronçon Keur Massar – Diamniadio de l’autoroute à péage constituent, pour les populations, de nouvelles opportunités de se loger en dehors de Dakar. La CPI-Sarl compte saisir ces opportunités et anticiper sur la demande imminente de terrains et/ou de logements sociaux émanant d’une part, des jeunes qui entrent dans la vie active au niveau des administrations et du secteur privé formel comme informel.

D’autre part, cette demande émane, aussi, de la Diaspora sénégalaise qui a souvent été abusée et qui compte absolument disposer, chez elle, d’un toit. Il y’a aussi la Diaspora africaine, souvent  aisée, qui, pour des raisons de stabilité cherche à acquérir des biens fonciers en terre sénégalaise. C’est compte tenu de toutes ces opportunités que la CPI-Sarl a décidé de s’investir, au quotidien, dans la prospection, la mise en valeur et la commercialisation de nouveaux sites dans la zone péri-urbaine. Pour atteindre ces objectifs, la Direction Générale a mis en place un Service Gestion Foncière (SGF) qui a pour but de disposer d’un patrimoine de produits fonciers valorisés, sécurisées et accessibles à commercialiser dans des conditions optimales selon les différentes bourses.

 

D’autre part, cette demande émane, aussi, de la Diaspora sénégalaise qui a souvent été abusée et qui compte absolument disposer, chez elle, d’un toit. Il y’a aussi la Diaspora africaine, souvent  aisée, qui, pour des raisons de stabilité cherche à acquérir des biens fonciers en terre sénégalaise. C’est compte tenu de toutes ces opportunités que la CPI-Sarl a décidé de s’investir, au quotidien, dans la prospection, la mise en valeur et la commercialisation de nouveaux sites dans la zone péri-urbaine. Pour atteindre ces objectifs, la Direction Générale a mis en place un Service Gestion Foncière (SGF) qui a pour but de disposer d’un patrimoine de produits fonciers valorisés, sécurisées et accessibles à commercialiser dans des conditions optimales selon les différentes bourses.

 

 Une équipe dynamique  se charge de prospecter de nouveaux sites dans la zone périurbaine, assure la régularisation administrative et la viabilisation desdites sites. Ce volet constitue un Domaine d’Activités Stratégiques(DAS)  très important. Un Programme Foncier d’une grande envergure est envisagé pour la réalisation de 30 000 parcelles viabilisées et la mise en valeur d’une trentaine de sites de plus de 100 Hectares. CPI dispose d’une grande expertise dans le domaine foncier. En effet, elle conduit des travaux de valorisation de sites (réseaux et voiries divers, adduction d’eau, électrification souterraine, assainissement) en respectant strictement les règles de procédure en matière de lotissement.

 

 Une équipe dynamique  se charge de prospecter de nouveaux sites dans la zone périurbaine, assure la régularisation administrative et la viabilisation desdites sites. Ce volet constitue un Domaine d’Activités Stratégiques(DAS)  très important. Un Programme Foncier d’une grande envergure est envisagé pour la réalisation de 30 000 parcelles viabilisées et la mise en valeur d’une trentaine de sites de plus de 100 Hectares. CPI dispose d’une grande expertise dans le domaine foncier. En effet, elle conduit des travaux de valorisation de sites (réseaux et voiries divers, adduction d’eau, électrification souterraine, assainissement) en respectant strictement les règles de procédure en matière de lotissement.

 

Au terme de l’article 41 du code de l’urbanisme , le lotissement est défini comme une opération de division foncière destinée à constituer un ensemble de parcelles rendues constructibles par la mise en œuvre des voies d’accès et l’apport d’équipements sanitaires et confort assurant la viabilité et l’autonomie de chacune d’entre elles ( eau électricité, réseau et télécommunication, égouts et traitement des eaux usées, éclairage, aires de stationnement et espaces collectifs).

Le lotissement se réalise par toute personne physique ou morale propriétaire. Pour faire un bon lotissement il faut :

  • définir la zone à lotir
  • Faire l’état des lieux
  • Faire une identification des contraintes physiques et les servitudes à prendre en compte
  • Elaborer un plan de lotissement
  • Etablir un règlement spécifique de la zone à lotir

Pour atteindre ces objectifs, la Direction Générale a mis en place un Service Gestion Foncière (SGF) qui a pour but de disposer d’un patrimoine de produits fonciers valorisés, sécurisées et accessibles à commercialiser dans des conditions optimales selon les différentes bourses. Une équipe dynamique  se charge de prospecter de nouveaux sites dans la zone périurbaine, assure la régularisation administrative et la viabilisation desdites sites.

Le dossier de la demande d’autorisation de lotir comprend les pièces suivantes :

Le dossier de la demande d’autorisation de lotir comprend les pièces suivantes :

  • Une demande manuscrite adressée au ministre de l’urbanisme
  • Un rapport de présentation du plan de lotissement
  • Un titre de propriété
  • Un cahier de charge contenant les règles et servitudes d’intérêts général
  • Un plan de situation
  • Un plan de Morcellement
  • Cinq CD numériques
  • Un CD ITM
  • Un timbre fiscal variant en fonction des zones.

Le dossier est transmis en 20 exemplaires au service régional de l’urbanisme où se trouve le site à lotir. Le service régional demande les avis de la SENELEC, de la SONES, de l’AGEROUTE, de la DIVISION DES ROUTES, de  l’ONAS, des  EAUX ET FORETS, de la SONATEL, de la DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS.  Après la collecte des avis des services saisis, le service régional dépose le dossier à la Direction de l’urbanisme pour obtenir l’arrêté de lotissement.

Et après étude, le dossier est transmis au Cabinet du Ministre pour signature de l’arrêté autorisant le lotissement. C’est après obtention de l’autorisation de lotir que vont démarrer les travaux. Le plan de lotissement doit être conforme au Plan Directeur d’Urbanisme (PDU) et doit faire apparaître tous les lots prévus, les voiries, les réseaux d’assainissement, les infrastructures, les espaces verts, les aires de stationnement etc.

Dans les faits, le délai de traitement va de  4 à 6 mois. CPI est arrivée dans le lotissement de Tivaouane Peulh à le réussir en un mois. C’est pour mener à  bien cette mission que CPI dispose d’une équipe chargée de gérer les formalités pour la viabilisation des sites et qui met ainsi en œuvre les procédures de viabilisation.  Elle donne le plan de situation au géomètre pour la conception d’un projet de lotissement pour le projet immobilier. Elle prépare le dossier du projet pour la demande de l’autorisation de lotir à déposer.

Elle contacte les prestataires et participe à leur sélection  pour la viabilisation (terrassier, prestataire adduction d’eau potable, réseau AEP, électrification et voirie) ; Elle participer évidemment aux négociations avec les prestataires en charge de la viabilisation sur leurs honoraires, les modalités et conditions de paiement; En plus, l’équipe est chargée de suivre les procédures de viabilisation  pour l’obtention des certificats de conformité ; pour cela, elle

  1. Suit l’arrêté portant autorisation de lotir ;
  2. Suit les travaux exécutés par les différents prestataires (terrassier, prestataire adduction d’eau potable, réseau AEP, électrification et voirie) ;
  3. Réceptionne les travaux ;
  4. Classe les différents avis des services compétents ;
  5. Recherche le certificat de conformité.
  6. Réceptionne le certificat de conformité.

La promotion foncière consiste à sélectionner de bons sites sur la base de rapport d’expert qui détermine les éléments indiqués ci-après

A. Si le site dispose déjà d’une immatriculation

C’est un bail ou un TF privé

PHASE I

  • Localisation
  • Superficie
  • Nature du sol
  • Distances électricité Moyenne Tension par rapport au site
  • Distance du BUS d’eau par rapport au site
  • Projets de l’Etat prévus dans la zone
  • Infrastructures prévues

2. la nature juridique du site

3. négociations avec propriétaires pour l’acquisition ou un partenariat

4. l’étude de rentabilité du site détermine le choix ou non du site

Le choix étant porté sur le site s’entame la phase II

PHASE II

  1. Réalisation d’un plan de lotissement
  2. Validation informelle du plan par l’urbanisme
  3. Constitution du dossier de demande de lotir composé des dossiers
  • Demande adressée au Ministre de l’uranisme
  • Plan cadastral
  • Plan de lotissement
  • Etat de droit réel si c’est un TF privé ou un Bail de l’Etat

4. Suivi des demandes d’avis par le service régional du lieu du site des Services du cadastre, des Domaines, de la Sénélec, de la SDE, ONAS, des travaux Publics, de l’Agéroute, de la Direction des Routes, de la Sonatel.

5. Suivi de la sortie de l’autorisation de lotir du Ministre de l’Urbanisme.

Cette phase terminée, démarrent les études de géomètre qui constituent la IIIème phase.

PHASE III

Elle se décompose en deux sous phases :

  1. Reconstitution des limites du site
  2. Plan état des lieux
  3. Plan côté avec courbes de niveau études altimétrique
  4. Plan de terrassements généraux
  5. Profil en long et en travers
  6. Calcul de cubatures
  1. Application du lotissement
  2. Fournitures et pose de bornes
  3. Plan de morcellement de chaque parcelle en 6 exemplaires
  4. Remise fichier informatique du plan de lotissement

B. Si le site ne dispose pas d’une immatriculation

C’est un TNI

Pour la transformation du TNI en TF, il faut engager des Formalités Foncières : c’est l’immatriculation. Cette démarche se fait en parallèle avec tout le processus décrit ci-dessus.

Les Formalités Foncières sont les suivantes :

Constituer le dossier du Site à régulariser :

  1. Chercher un plan cadastral fait par un géomètre agrée ;
  2. Ecrire une demande de régularisation du bien ;

Déposer et suivre le dossier au niveau du service des domaines compétents ;

Faire le suivi du dossier pour l’obtention des avis:

  1. Avis au niveau du cadastre
  2. Avis au niveau de la conservation foncière
  3. Suivi de l’entrée du dossier dans la CCOD Commission Contrôle des Opérations Domaniales ;

Faire le suivi de l’avis de la CCOD pour avoir l’avis favorable ;

Faire le suivi de l’ouverture et fermeture enquête commodo ;

Faire le suivi du décret au niveau du Ministère du budget ;

Suivre la sortie du décret au journal officiel (3 mois après le décret) ;

Suivre l’avis de bornage ;

Suivre la confection du bail par le service des domaines.

Cette procédure peut durer deux (2) ans. Elle est suivie scrupuleusement pour identifier les blocages afin de les résoudre à temps réel. Durant tout ce processus, CPI SARL délivre des contrats de réservation à ses clients pour l’acquisition de ces parcelles en attendant. La CPI SARL a pour objectif sur les cinq prochaines années de conduire un plan quinquennal avec deux composantes.

1. Trente mille (30 000) parcelles viabilisées

2.Dix mille (10 000) logements.